Gilles Bisson Député de Timmins

Gouvernenment de l'Ontario

Gouvernement Wynne votent contre la protection des familles ontariennes contre les prix abusifs de l'essence

Publié le 15 Dec, 2017

QUEEN'S PARK - Le député provincial du NPD, Gilles Bisson, a déclaré que Kathleen Wynne avait une fois de plus laissé tomber les familles en votant contre la loi néo-démocrate pour lutter contre les prix d’essence excessifs.

Jeudi, le projet de loi 183 du député du NPD de Timmins-Baie James, Gilles Bisson, Loi de 2017 sur l'équité dans les prix du pétrole, a été lu pour la deuxième fois à l'Assemblée législative et a été fermé par les libéraux de Kathleen Wynne avant la troisième lecture.

«Le gouvernement Wynne a eu l'occasion de faire ce qu'il fallait et de protéger les familles ontariennes contre les prix imprévisibles de l'essence, mais ils se sont plutôt tournés vers eux-mêmes et ont choisi le côté des compagnies gazières du côté des consommateurs».

« Puisque le gaz n’est pas réglementé, les grandes compagnies gazières contrôlent le prix et les petites compagnies gazières indépendantes sont obligées de fermer- débarrassant de la compétitivité. »

Le projet de loi de M. Bisson, la Loi de 2017 sur l'équité des prix des produits pétroliers, visait à permettre la Commission de l'énergie de l'Ontario de réglementer le prix de détail et la marge bénéficiaire des produits pétroliers en Ontario. Le lieutenant-gouverneur en conseil aura le pouvoir de gouverner la Commission. Le projet de loi guidera la Commission de l'énergie de l'Ontario et le lieutenant-gouverneur en conseil à: protéger les intérêts des consommateurs en ce qui a trait à une tarification prévisible et uniforme des produits pétroliers; empêcher les pratiques tarifaires qui compromettent la stabilité et la compétitivité des marchés de détail des produits pétroliers, y compris les marchés de détail dans les régions éloignées, rurales et du Nord; assurer la transparence et la vraisemblance des prix des produits pétroliers.

 «Je comprends qu'il y a un coût pour le transport du gaz, mais il y a des différences de 40 cents le litre entre Hamilton et Thunder Bay. Vous ne pouvez pas me dire qu'il en coûte 40 cents le litre pour livrer de l'essence dans toute la province. »

« Nous ne devrions pas être punis simplement parce que nous vivons dans le nord de l'Ontario. Après que les libéraux ont annulé le train de voyageurs Ontario Northlander en 2012, nous n'avons pas eu de trains ou d'autobus fiables dans le Nord qui nous relient au sud de l'Ontario. Nous comptons donc sur les automobiles comme principale source de transport. »